Cause toujours couillon, j'la lirais pas ta lettre… Non, mais franchement, j'ai deja pas le temps de fournir à mon service de presse des communiqués permettant de tenir le peuple français, qui est un bon peuple ( si l'on excepte les bretons, les berrichons, les bourguignons, poil aux nichons, les alsaciens, les languedociens et les cote d'azuriens) informé de l'évolution des choses quant à mon "Axe gouvernemental", alors tu penses bien que la lettre d'un type qui refuse d'aller au front sous de bas pretextes pacifistes… oulaaa, ne vous méprenez pas sur mes propos ; lorsque je parle d'axe gouvernemental… loin de moi l'envie de vous faire partager mes diverses expérience de développeur de pénis suédois à pompe, non non, je voulais parler de ma politique à venir.
Je suis en effet dans l'obligation, maintenant que c'est moi l'plus fort, de faire certains choix sociaux, politiques et financiers, afin de faire évoluer ce beau pays de France, qui est un bon pays, si l'on excepte certains de ces concitoyens.

J'ai donc commencé par constituer un nouveau gouvernement : j'avais initialement prévu d'assumer seul tous les ministères, et d'être en quelques sortes un "Super-Ministre"… Mais la perspective que me laissait les initiales d'un tel poste m'a convaincu de laisser tomber plutôt que d'apparaître caricaturé en cuir et la latex dans les pages du canard enchaîné (même si, d'ores et deja, tous les membres de la rédaction ont été arrétés et emprisonnés pour une durée indéterminée).

Afin de savoir qui allait faire quoi dans ces ministères, j'ai entamé une série de consultation.
dousteJ'ai d'abord reçu Douste Blazy, parce que pour une consultation, il vaut mieux avoir sous la main un médecin. Je lui ai expliqué en quoi consisté mes orientations, je lui ai parlé de ma ligne de conduite, et lui ai demandé son avis. Il m'a répondu que pour la ligne de conduite, c'était mieux la ligne droite que le virage, parce que bon, le virage, ça tourne. iIl est con ce Douste… ben maintenant il est con et en prison.

J'ai reçu ensuite les représentants écologistes. Nous bûmes tranquillement un jus de radis noir, devisames de choses et d'autres, puis, ayant réalisé à quel point, dans la société contemporaine, les écolos étaient drôles, je décidais de nommer Noel Mamère Ministre des Calembours & canulars. il a pas aimé cet abruti !
Il est parti en claquant la porte et en hurlant que c'était un scandale, et que si ça continuait ainsi, il finirait par célébrait le premier mariage homosexuel de Christine Boutin. J'avoue que jen'ai pas trop compris.
enfin, en tout cas, en voila un qui ne va plus faire chier personne ; il est en prison.

Demain, je reçois Marie-Georges Buffet, la représentante du comité de mémoire du communisme… ça peut être rigolo.